Issa Diop

Aller en bas

Issa Diop

Message par English Man le 11/13/2018, 01:16

Issa Diop : « C’était le bon moment pour partir »

Cet été, Issa Diop a pris son envol. Le défenseur central a quitté son nid toulousain pour rejoindre West Ham et la Premier League. Un championnat qu'il découvre au jour le jour mais où il a déjà bien pris ses marques. Pour Foot Mercato, l'international espoirs tricolore, de retour en sélection en ce mois de novembre, se confie sur sa nouvelle vie et évoque ses ambitions. Entretien.

Foot Mercato : Ça faisait un petit moment que vous n’aviez pas été appelé en équipe de France Espoirs. J’imagine que c’est un plaisir de retrouver les Bleuets et Clairefontaine...

Issa Diop : Oui, évidemment. Je suis très content. C’est toujours un plaisir de venir en équipe de France. J’espère que ça va bien se passer. J’ai bien géré la période où je n’ai pas été appelé. C’est le football, c’est comme ça. C’étaient les choix du coach. Peut-être que je n’avais pas été performant. J’espère pouvoir revenir lors des prochains rassemblements.

FM : Avez-vous discuté justement avec Sylvain Ripoll, afin de savoir pourquoi vous n’étiez plus convoqué ?

I.D : Non, nous n’en avons pas parlé. Peut-être que nous allons en discuter là...

FM : Dans quel état d’esprit êtes-vous ?

I.D : Je suis très motivé. J’ai envie de montrer de bonnes choses sur le terrain, de démontrer mes qualités pour pouvoir faire partie de ce groupe qui jouera le championnat d’Europe l’été prochain. Mais je ne ressens pas plus de pression que ça.

FM : Nous sommes dans le bâtiment des Espoirs, celui de l’équipe de France A n’est pas très loin. Est-ce que les Bleus sont déjà dans un coin de votre tête ?

I.D : Non, pour le moment j’y vais étape par étape. Mais c’est sûr que comme tous joueurs, j’ai envie de jouer un jour pour l’équipe de France. Donc c’est un objectif. Mais je pense d’abord aux Espoirs.

FM : Vous revenez en France quelques mois après avoir quitté Toulouse. Comment avez-vous vécu votre départ ? Quel souvenir en gardez-vous ?

I.D : J’ai très bien vécu mon départ. West Ham, c’est une étape supérieure à franchir. C’est un club où je me sens très bien, où j’ai été bien accueilli. Je me suis très bien adapté au club et j’en suis très content (...) Le TFC est mon club formateur. Toulouse est ma ville de naissance. Je n’ai que de bons souvenirs là-bas, même si j’aurais préféré faire plus de choses pour le club. Je continue à suivre le TFC, je regarde tous les matches.

FM : Vous venez de dire que vous ne gardez que de bons souvenirs des Pitchounes. Quel a été le meilleur ?

I.D : Le maintien à Angers. C’était un moment à part parce que c’était quelque chose que personne n’avait fait. J’ai aussi apprécié la communion avec les supporters.

FM : Pourquoi avoir opté pour West Ham ? Vous êtes passé directement de Toulouse à la Premier League, sans passer par un club plus huppé en France, est-ce une bonne stratégie selon vous ?

I.D : Je pense que c’était le bon moment pour partir. West Ham est le club qui me voulait le plus, où il y a eu le plus d’affinités. Le projet m’intéressait. C’est pour ça que je les ai choisi. Il y avait d’autres clubs qui étaient intéressés. Mais dans ma tête, c’était West Ham. Le choix était vite fait (...) Pour moi, c’est une bonne chose. Je ne pense pas qu’il faille forcément passer par un club intermédiaire ou quelque chose comme ça. West Ham me voulait beaucoup. Il n’y a pas de raison pour que ça ne marche pas.

FM : Comment se passent vos premiers pas chez les Hammers ?

I.D : Tout se passe très bien. Je m’adapte, j’apprends l’anglais (rires). Mais ça va, heureusement que je suis allé à l’école. Blague à part, mon adaptation s’est très bien passée. Tout le monde m’a bien accueilli.

FM : Vous découvrez la Premier League. Quel est votre avis sur ce championnat ? Quelles sont les principales différences avec la Ligue 1 ?

I.D : Tout le monde connaît la Premier League. C’est un très grand championnat. Une ligue très rythmée, avec beaucoup de transitions. Je suis très content de découvrir la Premier League (...) Selon moi, la plus grande différence entre la Ligue 1 et la Premier League, ce sont les transitions. Il y a beaucoup plus de transitions qu’en France. C’est pour ça qu’il faut vite s’adapter à ce niveau-là.

FM : Vous évoluez dans une ligue peuplée de stars. Laquelle vous a posé le plus de difficultés ?

I.D : Le joueur qui m’a le plus impressionné franchement c’est Eden Hazard (Chelsea). Avec le ballon, il est ....incroyable ! Il est technique, rapide. Il tient sur ses jambes, c’est un bon finisseur. Donc il a toutes les qualités.

FM : Au-delà du niveau de jeu, la Premier League est aussi réputée pour l’ambiance. Qu’en pensez-vous ?

I.D : L’ambiance est incroyable. Chaque week-end, les stades sont pleins. En plus à West Ham, on a la chance d’avoir de très bons supporters. Ce sont les meilleurs supporters d’Angleterre. Donc c’est pour ça que l’ambiance est très bonne là-bas.

FM : Quand on demande aux joueurs qui arrivent en Angleterre ce qui les impressionnent le plus, ils parlent souvent des infrastructures. Est-ce votre cas ?

I.D : Oui ! Sans faire offense à Toulouse (sourire), par rapport au TFC c’est vrai qu’il n’y a pas photo. Au niveau des infrastructures, même des moyens déployés par le club, c’est un autre monde. Les staffs sont en quantité trois à quatre fois supérieurs à la France. Le stade Olympique est magnifique. Partout où l’on va, c’est la même chose. Donc je suis entré dans une autre dimension.

FM : Comment se passe votre collaboration avec Manuel Pellegrini, votre coach ?

I.D : On a une très bonne relation. C’est une relation de coach à joueur. Quand je fais de mauvaises choses, il me le dit. Et quand c’est bien, il en fait de même. Le but est de me faire progresser.

FM : Il y a un autre coach qui a dit le plus grand bien de vous, c’est José Mourinho lorsque vous aviez joué contre Manchester United. C’est flatteur j’imagine...

I.D : Oui, évidemment ça fait plaisir. Mais mon coach, c’est Manuel Pellegrini (rires). Donc c’est son avis qui m’intéresse le plus. Il me conseille pour continuer à progresser.

FM : On dit que Manchester United aurait justement un oeil sur vous. Avez-vous un plan de carrière déjà en tête ?

ID : Non, pas du tout. Je suis à West Ham pour le moment. Je prends le maximum de plaisir. J’essaye de faire les meilleures performances possibles.

FM : On le sait les prix peuvent flamber en Angleterre. Vous avez été acheté 25 millions d’euros. Vous imaginiez-vous valoir déjà autant à votre âge ?

I.D : Non, c’est toujours difficile de donner un chiffre. Même si pour moi ça me paraît irréel, c’est comme ça. C’est le marché, c’est le football qui est comme ça. Donc on fait avec.

[Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien]


[Seuls les modérateurs ont le droit de voir cette image]
avatar
English Man
Administrateur Hammer
Administrateur Hammer

Masculin Nombre de messages : 9038
Age : 44
Localisation : Charleroi
Emploi/loisirs : La mer, les gilles, le foot, U2, Indochine.
Humeur : révolutionnaire
Date d'inscription : 24/11/2010

Feuille de personnage
Mes autres équipes préférées: Royal charleroi sporting club, Equipe national d'Angleterre, les diables rouges

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum