Sheffield FC

Aller en bas

Sheffield FC Empty Sheffield FC

Message par English Man le 10/25/2017, 02:47



Sheffield FC 343592englishmanrcscetcopain
English Man
English Man
Administrateur Hammer
Administrateur Hammer

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 45
Localisation : Charleroi
Emploi/loisirs : La mer, les gilles, le foot, U2, Indochine.
Humeur : révolutionnaire
Date d'inscription : 24/11/2010

Feuille de personnage
Mes autres équipes préférées: Royal charleroi sporting club, Equipe national d'Angleterre, les diables rouges

Revenir en haut Aller en bas

Sheffield FC Empty Re: Sheffield FC

Message par English Man le 8/27/2019, 01:18

Sheffield: plongée dans ce berceau du foot qui abrite à nouveau un club de Premier League

Dimanche dernier, pour la première fois depuis douze ans, un match de Premier League a eu lieu à Bramall Lane, le port d'attache de Sheffield United et le plus vieux stade au monde encore en activité au niveau professionnel. Un endroit particulier dans une ville particulière où sont ancrées les racines du football moderne.

Sheffield FC IHAvntfUztT_english-man-copain-le-bon-chat-bandit-et-bul-Sheffield-United
Scène de liesse à Sheffield pour le retour de Sheffield en Premier League. © BELGAIMAGE

Ils étaient des milliers dans les rues de Sheffield, en mai dernier, pour saluer le car transportant les joueurs et le staff technique dans le centre de la cité de l'acier. Soulagés ! En 2007, lors de la dernière journée de Premier League, les Blades étaient descendus. Quatre ans plus tard, il avaient même chuté en League One mais en 2013, grâce au soutien financier d'un prince saoudien - Abdullah bin Musa'ad bin Abdulaziz Al Saud, le club de l'homme d'affaires local et supporter au long cours Kevin McCabe avait entamé sa longue remontée.

Sheffield FC IHAvomk8vhT_english-man-copain-le-bon-chat-bandit-et-bul-stade-de-Sheffield-United
Pendant la Deuxième Guerre mondiale, Bramall Lane, le port d'attache de Sheffield, a été bombardé à dix reprises par les Allemands. © VOETBAL INTERNATIONAL

Le prince, qui est aussi propriétaire de 50 % des actions du Beerschot depuis le début de l'année dernière, est le petit-fils du roi d'Arabie Saoudite. C'est un amateur de football mais c'est surtout un homme d'affaires. " J'adore le football anglais parce que ses fans sont les plus fidèles au monde ", disait-il dans le Daily Mail : " Je me suis plongé dans l'histoire du club et de la ville et je me suis dit : pourquoi pas ? "

En septembre 2013, il achète la moitié des actions du club pour... 1 Livre, soit un peu moins de 1,2 euro. En échange, il promettait d'investir pour retrouver le plus rapidement possible la Premier League. Il allait mettre quatre ans avant de franchir la première étape. Au printemps 2017, Bramall Lane fêtait le titre en League One. Et en fin de saison dernière, il remontait en compagnie de Norwich City.

Mais tandis que la ville dansait au rythme du football, les propriétaires se disputaient devant la High Court. Un combat spectaculaire que les journaux baptisaient The battle for Bramall Lane. L'enjeu : la propriété de 100 % des actions du Sheffield United Football Club. Et le prix de celles-ci.

UNE HISTOIRE ROCAMBOLESQUE

Les choses se sont gâtées dès décembre 2017 lorsque le prince a placé Jan van Winckel à la direction des Blades. Le Néerlandais a été directeur technique de la fédération saoudienne de football. McCabe, le co-propriétaire, craignait que les Saoudiens prennent trop d'importance à la tête du club. Il souhaitait donc racheter les parts de son partenaire pour la somme prévue dans le contrat : 5 millions de Livres (5,4 millions d'euros). Quelque semaines plus tard, le prince tentait le même coup en utilisant une astuce juridique.

Sheffield FC IHAvp00OMfT_english-man-copain-le-bon-chat-bandit-et-bul-vienx-stade-anglais

Chris Wilder, le manager qui a repris le club à la 11e place en mai 2016 et allait l'amener en Premier League, avait déjà menacé de démissionner l'an dernier si ses deux propriétaires continuaient de se disputer. Il avait des problèmes avec les hommes du prince, qui voulaient donner au club des allures plus internationales.

McCabe (71 ans), plutôt conservateur, fait partie de la direction du club depuis 25 ans et affirme avoir injecté plus de 110 millions d'euros. Il est toutefois prêt à vendre le club. " Mais pas au prince ", disent ses avocats.

En 2017, celui-ci a investi plus de 11 millions d'euros mais ses avocats affirment qu'il ne s'est jamais senti chez lui. " Ses représentants étaient importunés et menacés, leur autorité était mise à mal chaque jour. "

McCabe était qualifié de " têtu " et de " xénophobe " mais au cours du procès, il est apparu que le prince saoudien avait convaincu un membre de la famille d' Oussama Ben Laden - Saleh Mohammed Ben Laden - d'investir 3,5 millions dans le club. Les tabloïds ont jubilé : " Sheffield United sauvé par la famille d'un terroriste. " On ne pouvait trouver histoire plus rocambolesque...

LE PLUS VIEUX CLUB AU MONDE

Sheffield respire le football. Bramall Lane, le port d'attache de Sheffield United, est considéré comme le plus vieux stade à encore accueillir des rencontres professionnelles. Construit en 1855, c'était à l'origine un terrain de cricket puis c'est devenu le stade du Sheffield Football Club, le plus vieux club au monde encore en activité.

Fondé en 1857, il évolue actuellement en Division One South East de la Northern Premier League, le huitième échelon du football anglais, et porte fièrement son surnom : The Club. Au début du siècle dernier, le Sheffield FC a été dépassé par d'autres clubs et il a entamé une vie de nomade à travers la ville et la région. En 1999, il évoluait au Don Valley Stadium mais était exsangue, n'avait plus de supporters et plus d'avenir. Le nouveau président, Richard Tims, lui a rendu vie.

Il a acheté un terrain à Dronfield, entre Chesterfield et Sheffield, permettant ainsi aux founding fathers d'être chez eux pour la première fois depuis longtemps. Le Coach and Horses Ground, du nom d'un pub jouxtant le stade, peut accueillir exactement 2.089 spectateurs.

Pour les pèlerins du football, Sheffield est un sanctuaire. Curieusement, c'est également dans cette ville que le football a perdu sa virginité. Le 14 avril 1989, Hillsborough, le stade de Sheffield Wednesday, accueillait la demi-finale de la Coupe d'Angleterre entre Liverpool et Nottingham Forest. Le stade a pris feu et la panique a causé ce jour-là la mort de 96 fans des Reds.

ONCE A BLADE, ALWAYS A BLADE

Mais revenons-en à Bramall Lane, antre de Sheffield United depuis... 1889. Lors de son ouverture, en 1855, alors qu'on n'y jouait que des matches de cricket, le terrain était deux fois aussi grand que maintenant. On n'y joue exclusivement au football que depuis 1973.

Comme la South Stand dominait le terrain de cricket, une partie de l'ancienne tribune a été littéralement exclue. Avec ses bancs jaunes, c'est le seul coin du stade qui rappelle encore le passé. En dessous, sur une bande de pelouse, on retrouve des centaines de monuments dédiés aux supporters décédés : Once a Blade, always a Blade.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, Bramall Lane a été bombardé à dix reprises par les Allemands. Le pavillon de bois où les joueurs de cricket prenaient le thé et mangeaient des sandwiches a fait place à un parking sur lequel on retrouve deux grandes statues : celle de Derek Dooley, président de 1976 à 2006 et, à ses côtés, un ballon dans les mains, Joe Shaw : personne n'a joué plus de matches que lui (714) pour les Blades.

Au mur, une phrase prononcée par une autre icône du club : Arriving at Bramall Lane felt like coming home. It was good to be back. Ainsi s'exprimait Brian Deane, un attaquant qui, en 2006, a achevé sa carrière à United. Comme si Sheffield n'avait pas suffisamment marqué l'histoire du football, Deane fut le premier joueur à inscrire un but en Premier League. C'était le 15 août 1992, contre Manchester United.

Bien avant cela, en 1862, c'est à Bramall Lane qu'avait eu lieu le premier match de football : un des nombreux derbies entre Sheffield FC et Hallam FC (1860), les deux plus vieux clubs au monde encore en activité. Au début, le Sheffield FC n'organisait des matches que pour les joueurs de cricket qui voulaient rester en forme pendant l'hiver : les mariés contre les célibataires, les professionnels face aux amateurs et les règles n'étaient pas clairement établies...

SHEFFIELD RULES, LE DÉBUT DE L'ÈRE MODERNE

Nathaniel Cheswick et William Prest, les fondateurs du Sheffield FC, ont publié, en 1859, un manifeste sous le nom de Sheffield Rules, qui a donné naissance à la Football Association, la plus vieille fédération de football au monde (1863). Un moment décisif dans l'histoire du football. La confrontation avec le Hallam FC, le 26 décembre 1860 à Sandygate Road, serait la première à avoir eu lieu selon leur code de conduite et leur règlement. Le Sheffield FC s'est imposé 2-0 dans un match qui est considéré comme le début de l'ère moderne du football. Cheswick et Prest ont introduit de nouveaux éléments comme la rentrée en touche, les coups-francs et les fautes de main mais aussi une barre transversale par-dessus les montants de but.

Sheffield FC IHAvrdFBj2T_english-man-copain-le-bon-chat-bandit-et-bul-stade-de-Sandygate
Sandygate abrite le plus vieux stade du monde. © VOETBAL INTERNATIONAL

À Londres, on jouait selon d'autres règles. En 1877, un règlement général - Laws of the Game - a vu le jour mais le Sheffield FC et le Hallam FC célèbrent toujours les débuts du football par un match de gala costumé appelé The Rules Derby.

À quelques minutes de route seulement de Bramall Lane, dans un quartier ombragé, on trouve Sandygate Road. Un paradis perdu camouflé entre une église et un petit château. D'un côté, une porte en bois verte sur laquelle on peut lire en lettre d'ors : 1804 - Hallam Cricket Club.

C'est ici qu'est né, en septembre 1860, le Hallam Football Club, qui évolue aujourd'hui dans les tréfonds du football amateur anglais, en Division One de la Northern Counties East Football League, le dixième échelon. Mais ce n'est pas pour rien que le Guinness Book of Records lui a accordé un certificat. Le panneau rouillé près de l'entrée ne laisse d'ailleurs aucun doute à ce sujet : The oldest football ground in the world.

CHRIS WADDLE, L'HOMME À TOUT FAIRE

Sandygate Road est trop petit pour mériter le nom de stade. Derrière un haut mur de pierre, on découvre un terrain en pente, une petite tribune de 250 places dotée d'un toit délabré qui peut encore abriter une centaine de spectateurs.

Lors de l'été 2013, ils étaient à peine 50 lorsqu'un homme de 52 ans aux cheveux gris portant le numéro 14 sur le dos a effectué ses débuts pour les Countrymen. Les connaisseurs ont reconnu l'allure - le dos légèrement courbé et les bras écartés - de Chris Waddle. L'ex-international a quitté l'élite en 1997. Seize ans plus tard, il jouait toujours.

Après être passé par d'illustres petits clubs comme Torquay United, Worksop Town, Glapwell et Stocksbridge Parks Steels, il était arrivé au Hallam FC, the world's second football club. Il habitait dans le quartier et avait des amis dans la direction. C'est ainsi que Waddle a joué sur la colline où, au XIXe siècle, tout a commencé.

Après avoir brillé sous les maillots de Newcastle, de Tottenham Hotspur, de l'Olympique de Marseille et de Sheffield Wednesday, il est devenu homme à tout faire à Sandygate Road. Il servait au bar et repeignait les buts, il a fondé une équipe du dimanche dont il est devenu joueur/entraîneur et a organisé chaque année un match de charité avec d'anciens joueurs de Premier League dont les revenus étaient versés au Fonds britannique de lutte contre le cancer.

En 1867, les Countrymen avaient remporté la première coupe, la Youdan Cup, du nom du sponsor Thomas Youdan, propriétaire d'un théâtre local. Détail : le trophée, un vase en argent de l'époque victorienne, n'était pas prêt à temps puis a été perdu.

En 1997, il a été retrouvé chez un antiquaire écossais. Hallam l'a payé 1600 Livres mais lorsqu'il est apparu qu'il s'agissait du trophée de la Youdan Cup, des experts ont estimé sa valeur à 100.000 Livres, soit un peu moins de 108.000 euros... Pour les pèlerins du football, Sheffield sera toujours la ville où tous les miracles sont possibles.

Sheffield FC IHAvssBYg8T_english-man-copain-le-bon-chat-bandit-et-bul-stade-de-Sandygate-plus-vieux-stade-du-monde
Sandygate abrite le plus vieux stade du monde. © VOETBAL INTERNATIONAL

Sheffield FC IHAvthcnAiT_english-man-copain-le-bon-chat-bandit-et-bul-les-plus-vieux-stades

Chris Tetaert et Yoeri Van Den Busken.

Source : Sportmagazine


Sheffield FC 343592englishmanrcscetcopain
English Man
English Man
Administrateur Hammer
Administrateur Hammer

Masculin Nombre de messages : 9807
Age : 45
Localisation : Charleroi
Emploi/loisirs : La mer, les gilles, le foot, U2, Indochine.
Humeur : révolutionnaire
Date d'inscription : 24/11/2010

Feuille de personnage
Mes autres équipes préférées: Royal charleroi sporting club, Equipe national d'Angleterre, les diables rouges

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum